Rhinoplastie avant/après : évolution

 

Corriger son nez, sa taille, sa forme, ou son épaisseur, c’est possible grâce à la rhinoplastie, une opération qui vise à améliorer l’aspect du nez ou à corriger un souci d’ordre fonctionnel. Le but est d’obtenir un aspect très naturel du nez tout en veillant à conserver une excellente fonction respiratoire. Pour ce type d’intervention, il y a quelques points essentiels à connaître pour savoir comment se passe la rhinoplastie jour après jour.

Rhinoplastie : consultations

Tout d’abord, comme toutes les opérations de chirurgie, la rhinoplastie est précédée et suivie de plusieurs consultations médicales, pour connaître les attentes du patient et obtenir toutes les informations pré et post opératoires. Ces informations sont essentielles pour une préparation optimale et un comportement post opératoire adéquat, et éviter par-là même une rhinoplastie ratée. Le patient bénéficie d’un délai de réflexion de quinze jours entre la première consultation et la date de l’intervention.

Avant l’opération, le patient doit rencontrer une fois le chirurgien et une fois l’anesthésiste. Lors de ces consultations, le patient expose ses motivations au médecin, l’informe des traitements médicamenteux en cours et des antécédents chirurgicaux, puis se voit prescrire les examens préalables à l’opération, telles que les analyses de sang, indispensables pour le dossier médical. Le patient a par ailleurs une conduite à tenir avant l’opération : arrêter de fumer un mois avant et ne plus consommer ni aspirine ni anti-inflammatoires dix jours avant, pour éviter le risque d’hémorragie.

Par ailleurs, grâce à l’utilisation du procédé Crisalix, les patients ont l’opportunité de simuler en 3D et en 4D (réalité augmentée) le résultat de leur opération. La demande du patient est alors mieux délimitée et l’information délivrée plus précise.

L’intervention

Une rhinoplastie se déroule sous anesthésie générale, et dure environ 3 heures. Le retour à la maison se fait donc le jour même ou le lendemain. Cependant, le patient est opéré le jour même de son intervention et doit veiller à être à jeun depuis au moins six heures avant l’opération. A la fin de l’opération une attelle siliconée ou un plâtre est posé. Ce plâtre ou cette attelle seront retirés à J+7 de la rhinoplastie. Son retrait peut d’ailleurs provoquer des gonflements, mais ces derniers s’estompent naturellement au bout de quinze jours. Des antibiotiques sont prescrits.

Rhinoplastie : évolution au jour le jour

L’opération est suivie de consultations de contrôle, pour surveiller la rhinoplastie et son évolution. Ces contrôles se feront à un mois, trois mois, six mois et un an. Le patient veille alors à respecter toutes les consignes précieuses qui lui sont données, comme par exemple ne pas faire de sauna ou hammam, qui augmentent le risque de gonflement, ne pas pratiquer de sports de contact dans les 45 premiers jours, éviter les massages et dormir avec la tête surélevée. Des gonflements normaux sont toutefois observés jusqu’à six mois après l’opération, en particulier sur la pointe du nez, de même que des traces bleues et violettes au niveau des paupières et du nez. Ces petits désagréments disparaissent dans les quinze jours. En cas de douleurs, le patient est soulagé grâce à la prise d’antalgiques que son médecin lui aura prescrit. Le patient devra toutefois attendre un an pour observer le résultat final de son nouveau nez.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *